Découvert au CP+ lors d’une interview avec Tamron, nous en savons désormais un peu plus sur le zoom Tamron 35-150 mm f/2,8-4 Di VC OSD qui veut devenir le « zoom pour le portrait » pour Tamron.

Kenji Nakagawa, Tamron : « Notre objectif est d’être numéro 1 des 35mm f/1.4 en termes de qualité »

Compatible avec les reflex plein format Canon et Nikon, cet objectif promet une couverture de toutes les focales appréciées par les photographes, avec une ouverture maximale glissante de f/2.8 au grand angle et f/4 en mode téléobjectif. Il vient compléter le SP 15-30mm F/2.8 Di VC USD sorti l’an dernier.

Le zoom pour la photo de portrait

Demandez à des photographes professionnels quelle serait l’optique idéale pour le portrait, très peu vous parleront d’un zoom, mais plutôt d’une focale fixe lumineuse, par exemple un 85mm f/1.8. Pourtant, Tamron présente l’objectif 35-150 mm f/2,8-4 Di VC OSD comme l’optique la plus polyvalente pour le portrait. L’objectif couvre en effet plusieurs focales clés pour le portrait : 35mm, 85mm et 150mm, mais aussi 50mm et 100mm. A 35mm, l’ouverture maximale est à f/2.8, et à 85mm on est à f/3.5 puis f/4 à 150mm.

Cet objectif est donc moins lumineux qu’une focale fixe mais plus polyvalent. Tamron le présente comme le « l’objectif le plus polyvalent et le plus créatif qu’un photographe de portrait puisse posséder ». Combiné avec le 17-35mm f/2.8-4 Di OSD, ce duo permet de couvrir la plage de 17 à 150mm avec des possibilités créatives offertes par l’ouverture f/2.8-4 et un poids contenu de 1,250 kg. Cela ouvre également les usages vers la photographie de voyage sans compromis sur la qualité d’image.

Voici les caractéristiques techniques du Tamron 35-150 mm f/2,8-4 Di VC OSD :

  • distance focale 35-150mm
  • ouverture maximum : f/2.8-4
  • ouverture minimale : f/16-22
  • construction optique : 19 éléments répartis en 14 groupes dont 3 verres LD et lentilles asphériques hybrides
  • diaphragme : 9 lamelles circulaires
  • rapport de grossissement maximal : 1:3.7 à 150mm
  • angle de champ : 63°26′ – 16°25′ (pour reflex plein format)
  • distance de mise au point minimale : 45cm sur toute la plage focale
  • diamètre du filtre : 77mm
  • tropicalisation : oui, 7 joints d’étanchéité
  • autofocus : oui, moteur OSD
  • poids : 796g en monture Canon, 790g en monture Nikon
  • pare-soleil : oui, amovible
  • stabilisation : oui, VC 5 stops (CIPA)
  • dimensions : 84mm x 124,3mm (D x L) en monture Canon, 84mm x 126,8mm (D x L) en monture Nikon
  • montures compatibles : Canon EF et Nikon F

Prévu pour être utilisée avec des capteurs très définis (50 millions de pixels), ce zoom a été conçu pour offrir des performances optimales à 85mm, la focale par excellence de nombreux photographes de portrait. L’objectif a également été conçu et optimisé avec des technologies de simulation pour obtenir un bokeh naturel et doux selon son constructeur.

Pour réduire les aberrations chromatiques comme le ghosting ou le flare, cet objectif dispose d’un revêtement BBAR (Broad-Brand Anti-Reflection) qui permet de supprimer les réflexions internes. La lentille frontale dispose également d’un traitement au fluor pour un entretien plus simple.

Dual MPU pour une stabilisation VC et un autofocus rapide

Sur cet objectif, Tamron renouvelle l’usage d’un double processeur (Dual MPU) afin de contrôler la stabilisation optique tout en conservant des performances de mise au point automatique. La stabilisation permet de gagner 5 stops (normes CIPA) et devrait être très utile pour les portraitistes afin de compenser l’ouverture maximale moindre que ce que l’on peut retrouver sur les focales fixes, notamment à bout de zoom à partir de 100mm par exemple.

La stabilisation de Tamron, que nous avons pu tester sur plusieurs optiques du constructeur, est souvent très bonne. Suffira-t-elle à compenser une ouverture maximale de f/2.8-4 pour les portraits en faible luminosité ? Il faudra voir cela. A noter que la stabilisation pourra être réglée finement à l’aide de la console TAP-in qui est compatible avec cet objectif et permet également la mise à jour du firmware.

En termes d’autofocus, l’objectif embarque un moteur à courant continu OSD, le même qui équipe le SP 17-35mm F/2.8-4 Di OSD, et offre des performances de mise au point, avec un autofocus rapide et silencieux, et optimisé pour les sujets en mouvements.

Moteur continu OSD

Construction tout temps et distance minimale de MAP à 0,45m sur l’ensemble du zoom

Fidèle à sa volonté de proposer des objectifs qui ne craignent pas les éléments, ce zoom dispose de 7 joints d’étanchéité pour empêcher l’eau et la poussière d’entrer, le protégeant ainsi dans des conditions de prise de vue difficiles.

La distance de mise au point minimale pour cette optique est de 45cm sur l’ensemble de la plage focale. C’est bien plus court que les focales fixes portrait, qui pour certaines ne font le point qu’à partir de 80cm pour des 85mm. Cela permettra de prendre des détails en plus de portraits, utile par exemple pour la photographie de mode.

En termes de design, Tamron reprend le côté sobre de sa gamme d’optiques récente, avec une construction qui semble en polycarbonate avec la bague couleur or près de la baïonnette. Cette dernière est en métal pour une construction plus durable. En plus des traditionnels commutateurs AF/MF et VC, une fonction Lock permet de verrouiller l’objectif lorsqu’il est replié.

Prix et disponibilité du Tamron 35-150 mm f/2,8-4 Di VC OSD

L’objectif Tamron 35-150 mm f/2,8-4 Di VC OSD sera disponible en deux temps : le 23 mai prochain pour la monture Nikon, et le 20 juin pour la monture Canon. L’objectif sera proposé au tarif de 899€ et est déjà disponible en précommande sur la boutique Digit-Photo.

Notre premier avis sur le Tamron 35-150 mm f/2,8-4 Di VC OSD

En présentant ce zoom pour un « zoom de portrait », Tamron mise gros car les photographes de portrait sont des utilisateurs exigeants qui ont l’habitude des focales fixes de qualité. Est-ce que cet objectif saura remplacer plusieurs focales fixes et trouver sa place dans le sac photo du portraitiste ? C’est un pari que Tamron est prêt à relever et le constructeur a le mérite d’assumer cette position.

En offrant un bon compromis encombrement / poids / ouverture / qualité, cette gamme de zooms séduira également les photographes de voyage qui souhaitent conserver des possibilités créatives grâce à de grandes ouvertures (par rapport à des zooms à ouverture f/3.5-5.6 ou même f/4 constant) et une stabilisation performante. Nous avons hâte de pouvoir tester ce zoom en voyage ou en session portrait pour découvrir ses qualités. Pour cela, il faudra attendre le 23 mai pour les nikonistes et presque un mois de plus pour les canonistes (dispo le 20 juin en monture Canon).

Après cet objectif, Tamron devrait dévoiler plus d’informations sur le SP 35 mm F/1.4 Di USD qui est dans les cartons. Une année tournée vers le portrait au reflex pour l’opticien ?





Source link

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here