un nouveau bridge FZ1000 II et le compact à zoom 30x et à viseur Lumix FZ95

Cinq ans après le premier bridge à capteur 1″ FZ1000 de Panasonic et histoire de ne pas oublier ceux qui n’ont que faire des appareils photo hybrides, voici venu le Lumix FZ1000 II, qui reprend le capteur 1″ de 20 Mpx et le zoom 16x équivalent à un 25-400 mm f/2,8-4. Il s’empare d’un nouvel écran tactile et de nouvelles fonctionnalités 4K. Une évolution douce, pour l’un des bridges les plus polyvalents du marché.

Panasonic dévoile également une déclinaison de son petit compact de poche à gros zoom et à viseur : le FZ95 qui s’arme principalement d’un viseur plus défini.

Nouveau bridge Panasonic Lumix FZ1000 II

Le bridge FZ1000 II apporte peu de changements majeurs au FZ1000 original, outre l’arrivée de nouvelles fonctionnalités photo 4K que nous connaissons déjà chez Panasonic, tel que les modes Rafale 4K / Pré-rafale 4K / Rafale 4K Start and Stop, ou encore le Post-Focus qui consiste à sélectionner la mise au point à posteriori, ainsi que le Focus Stacking.

Côté ergonomie, une fonction d’aide au cadrage localisée sur le côté de l’objectif sert à zoomer et dézoomer rapidement afin de retrouver le sujet. Pratique lorsque l’on utilise le bridge à fond de zoom, capable d’atteindre les 400 mm.

D’autres modes, tels que la fonction de marquage automatique qui identifie les mouvements dans une séquence 4K afin de les marquer et repérer plus facilement et la fonction composition séquence qui permet de compiler de 3 à 40 images en une seule photo apparaissent.

Le FZ1000 II gagne un nouvel écran 3″, tactile cette fois et orientable sur rotule à 180° et s’inclinant à 270°. Il gagne en définition et passe de 921 000 points à 1 240 000 points. C’est même un poil supérieur par rapport à l’écran du FZ2000.

En complément, Panasonic ajoute au FZ1000 II ses filtres Monochrome, L. Monochrome, L. Monochrome D et Effet grain.

 

Le reste est inchangé. Nous retrouvons ainsi le capteur CMOS 1″ de 20 Mpx couplé au processeur Venus Engine et au zoom 16 x équivalent à un 25-400 mm f/2,8-4, une sensibilité étendue jusqu’à 25 600 ISO, un viseur OLED de 2 360 000 points, la technologie de mise au point DFD (Depth From Defocus) qui a déjà largement fait ses preuves, une rafale annoncée à 12 i/s en AF-S et 7 i/s en AF-C, un mode vidéo 4K 3840 x 2160 px capable d’enregistrer à 30p / 25p ou 24p, le Bluetooth et le Wi-Fi.

Il manque toutefois toujours la prise casque pour compléter le mode vidéo.

Nouveau compact à zoom 30x et à viseur Panasonic Lumix FZ95

 

Comme pour le bridge FZ1000 II, l’évolution du FZ95 est douce. Le petit compact à zoom 30x intègre lui aussi les nouvelles fonctionnalités citées précédemment dont les modes photo rafales 4K, post focus, focus stacking, de marquage et de composition. En complément, un nouveau mode Selfie apparaît, secondé par la technologie photo 4K via une rafale jusqu’à 15 i/s, conçue pour faciliter la prise de selfie devant des fonds mouvants et facilitée grâce à l’écran 3 pouces tactile et orientable à 180° de 1 040 000 points.

 

La principale différence avec le TZ90 concerne le viseur OLED, qui gagne en définition et passe de 1 166 000 points à 2 330 000 points. Un peu étroit avec un grossissement de 0,52 x, il gagnera tout de même en confort et se révèle toujours pratique pour changer sa façon de viser.

Le TZ95 intègre le même capteur MOS 1/2.3 pouces de 20,3 Mpx, couplé au zoom 30 x équivalent à un 24-720mm f/3,3-6,4, dans un gabarit pas aussi compact que certains de ses concurrents Sony (HX90) par exemple, mais aidé par une petite poignée pour une meilleure préhension de l’appareil. Vidéo 4K/UHD 30p, Wi-Fi et Bluetooth sont également de la partie.

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here