La startup lyonnaise Hume vient d’annoncer ses prix pour son service de cloud-computing destiné aux professionnels. Une phase de bêta publique arrivera aussi dans quelques semaines.

Conçu comme un produit destiné aux professionnels, Hume propose des services cloud-computing, à la manière de Shadow. Ici le but est d’offrir aux créateurs vidéo, aux graphistes ou ingénieurs etc. un ordinateur ultra-puissant accessible via le cloud !

La startup a annoncé sa grille tarifaire pour ses deux produits Spark et Gemini qui se base soit un forfait horaire pour les deux gammes soit par provision pour Spark uniquement.

Spark :

  • Processeur Intel Xeon 6 cœurs 2,6 GHz
  • 30 Go de RAM
  • 100, 250 ou 500 Go de SSD (disque dur de l’ordinateur Hume) + 100 Go « cloud » pour communiquer entre la machine locale et l’ordinateur Hume
  • Carte graphique au choix :
    • NVIDIA Quadro P4000 (8 Go)
    • NVIDIA Quadro P5000 (16 Go)
    • NIVIDIA Quadro P6000 (24 Go)
  • De 0,72 euros à 1,68 euros de l’heure ou d’environ 20 euros à 50 euros pour 20 heures d’utilisation

Gemini :

  • Processeur de 1 à 160 cœurs (2,4 GHz)
  • De 2 à 2840 Go de RAM
  • Disque dur SSD ou HDD de 50 Go à 60 To
  • Jusqu’à 4 cartes graphiques par ordinateur (bientôt jusqu’à 8) au choix parmi :
    • NVIDIA Tesla P4 (8 Go) — équivalent à une GTX 1080
    • NVIDIA Tesla T4 (16 Go) — équivalent RTX 2080
    • NVIDIA Tesla P100 (24 Go)
    • NVIDIA Tesla V100 (32 Go) — carte orientée Intelligence Artificielle.
  • De 0,20 euros de l’heure à 13,85 euros de l’heure

Les prix varient selon la configuration choisie donc il vous suffit d’aller sur le site de officiel Hume pour créer votre configuration et voir les prix pratiqués.

Enfin, la startup lyonnaise nous a confirmé l’arrivée d’une bêta publique du service à la mi-mai ! Celle-ci fera suite à la première bêta fermée qui ouvrira le 1er mai, mais les inscriptions sont déjà fermées.

Vous pouvez vous inscrire sur le site de Hume pour être averti de l’arrivée de la bêta !

Ulrich Rozier, fondateur d’Humanoid, le groupe qui édite FrAndroid, est actionnaire minoritaire de Blade (l’entreprise derrière Shadow).

Hume



Source link

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here